films quebecois - topofthetop

Les films québécois : des traductions au pied de la lettre

Tabarnak! Les québécois ont encore frappé. On est fan de leur accent, de leur gentillesse, de Céline Dion. Mais là, non c’est pas possible… Les traductions de films quebécois que vous allez voir ci-dessous ont été maltraités, on ose le dire.

Même si nous français, nous avons aussi quelques pépites en terme de traduction de titres de films, les québécois sont au top, sans concurrence possible! Vous souhaitez découvrir notre top 10 des pires traductions de films québécois? Suivez le guide, karibou!

Film québécois n°10. Les Bagnoles

Titre original: Cars

On attaque très fort notre top des films québécois avec le film d’animation Cars, enfin… « Les bagnoles ». Si on avait vraiment voulu traduire, nous nous aurions appelés ça « Les voitures ». Vous en pensez quoi? Personnellement, je trouve que Cars c’est un très bon titre :).

Film québécois n°9. Histoire de jouets

Titre original: Toy Story

On reste dans les films d’animation avec Toy Story, ou les histoires de jouets. Là encore, je trouve qu’histoire de jouets, ça fait quand même moins rêver. Pour le coup, en France, nous aurions également pu prendre cette traduction.

Bien ou pas, on restera avec Toy Story, avec les histoires de Buzz l’éclair et Woody.

Film québécois n°8. Ferrovipathes

Titre original: Trainspotting

Trainspotting, c’est l’histoire d’un junkie Ecossais, joué par l’excellent Ewan McGrégor, qui va essayer de se sortir de sa misère et de son addiction. Il aura bien du mal à quitter sa bande de potes, eux aussi accros à toutes sortes de drogues.

Ce film est tragi-comique, tout comme son tite en québécois. « Ferrovipathes », il fallait le sortir celui-ci. Au scrabble,
il peut vous rapporter gros! Blague à part, c’est certainement le titre le moins compréhensible de notre top 10 des films québécois.

Film québécois n°7. Terminateur

Titre original: Terminator

Les québécois ne se sont pas forcément foulés pour celui-là. 2 lettres ont été modifiées, et pourtant, ça ne sonne pas pareil. Allez dire à Arnold Schwarzenegger qu’il va dorénavant s’appeler schwarzeneggor. Perso, je passe mon tour.

Seule solution possible, c’est John Connor, québécois, qui a traduit pour tuer définitivement Skynet. On est parti trop loin? On enchaine avec notre 6 ème position.

Film québécois n°6. Ca va clencher!

Titre original: Speed 2

Impossible de savoir que ce titre de film québécois faisait référence au film « Speed ». Clencher est bien un verbe, qui signifie « aller à fond de calle », « foncez » pour être plus concis.

C’est la première fois que vous entendez ce terme? Nous aussi. Il est presque aussi improbable que les insultes du capitaine Haddock!

On aurait également pu mettre le titre du premier : « clanches! » mais je trouve que le second sonne encore mieux. C’est une expression qui ne se dit pas ou peu en France.

Film québécois n°5. Folies de graduation

Titre original: American Pie

Je vous dit depuis le début que les Québécois traduisent littéralement les titres de films, et pourtant, là ce n’est pas le cas. « American Pie » devrait se traduire par « La tarte à la pomme ». Pour tous ceux qui ont vu le premier, vous savez très bien à quoi ce titre fait référence.

Etant donné que nous français, nous ne disons pas « graduation » non plus, ça donne un titre de film Québécois encore totalement improbable. Au top!

Film québécois n°4. Le Commando des Bâtards

Titre original: Inglourious Basterds

Toi aussi tu as l’impression d’insulter tata Suzanne rien qu’en lisant le titre Québécois? Ca sonne bizarre, clairement.
Et pourtant, c’est la traduction littérale… De là à dire que Brad Pitt est un bâtard.. Il n’y a qu’un pas.

Film québécois n°3. Film de peur

Titre original: Scary Movie

Vous auriez pu mettre le pire film d’horreur au monde devant moi, avec le titre « film de peur », je suis obligé de rigoler. On reste dans la traduction pure et dure de l’anglais vers le Québécois, mais je ne sais pas moi, un petit peu d’imagination.. J’aurais encore préféré lire « Les films qui vous donne les pépettes » que le Film de peur.. Qui ne veut pas dire grand chose.

En plus d’avoir des films, il faut bien le dire, mauvais, depuis Scary Movie 2, le titre le devient aussi (mauvais)…
On frôle la correctionnelle.

Film québécois n°2. Détestable Moi

Titre original (Fr): Moi, moche et méchant

Vous allez me dire, « oui mais en anglais le film c’est « despicable me ». Ok, vous avez raison. Sauf que ça à un sens. J’aurais donc plutôt vu « déteste moi », que « détestable moi » si on avait vraiment voulu faire un titre logique.

Si un jour mon enfant vient me voir et me dit « j’ai envie de regarder détestable moi », perso je l’emmène chez l’orthophoniste.

Blague à part, le titre est mauvais, mais on aime tellement Gru qu’on va leur pardonner pour cette traduction hasardeuse.

Film québécois n°1. Rapide et dangereux

Titre original: Fast and Furious

le film 100% testostérone, des gros bolides, des jolies filles, des mini shorts et…. un titre. Rapide et Dangereux.

Ca casse tout. C’est comme si Vin Diesel sortait de sa voiture avec un jupe rose. Ou pire. c’est comme si Vin Diesel arrivait en Twingo 1.2L.

S’il vous plait, changez-moi ce titre de film Québécois… C’est plus possible là. Si on compte le fait que FF recommence une trilogie, ça veut dire que sur Amazon, par exemple, on va trouver dans quelques années un pack de 10 films « Rapide et dangereux »?

J’espère que vous avez aimé notre top des meilleures (ou pires) titres de films Québécois. Bien évidemment, tout ça reste sur le ton de l’humour. J’adore les Karibous, le sirop d’érable et Céline Dion.

Attention, l’une de ces infos est fausse 🙂

Vous aimez les séries? A votre avis, est-ce que les Québécois ont donné un nom spécial pour Breaking Bad, ou encore Game of Thrones?

Similar Posts